Garanties « décès » des agents publics de l’Etat – Décret n° 2024-555 du 17 juin 2024 (JORF du 19 juin 2024)

Conformément aux stipulations de l’accord interministériel du 20 octobre 2023 relatif à l’amélioration des garanties en prévoyance dans la fonction publique de l’Etat, le décret du 17 juin 2024 fixe les prestations versées aux ayants droit des agents publics de l’Etat décédés.

Ce texte crée :

– deux nouvelles prestations : la rente temporaire d’éducation et la rente viagère pour handicap,

– renforce le dispositif existant de capital décès.

Les dispositions du décret sont applicables aux décès survenus à compter du 1er janvier 2024.

[Publication] L’obligation de financer une couverture complémentaire de prévoyance pour les cadres et assimilés, dite du « 1,50 % TA »

Xavier Pignaud, avocat associé et Vincent Alazard, avocat manager, analysent pour la revue Protection Sociale Informations, les implications de l’article 1er de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 17 novembre 2017 relatif à la prévoyance des cadres au regard des dernières actualités.

L’intégralité de l’article est à retrouver : ici

Nous remercions chaleureusement Rachel Brunet et Anne Baudeneau pour cette publication.

#prévoyance #cadres #agirc-arrco

Jurisprudence – Caractère collectif de l’abondement sur le Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO)

Matthieu DELPHA, Avocat Counsel, décrypte l’arrêt de la Cour de cassation du 1er février 2024 (Cass. civ. 2, 1er février 2024, n° 22-16.581) dans un article pour LEXBASE.

L’intégralité de l’analyse est à retrouver ici.

Nous remercions chaleureusement LEXBASE et plus particulièrement Charlotte MORONVAL pour cette publication.

Interview – Fonction publique : Accord PSC du 11 juillet 2023 dans la territoriale et période transitoire

Anne SEGUIN, avocate counsel décrypte, pour AEF info Social RH, la période transitoire envisagée au titre de la mise en oeuvre des dispositions de l’accord national du 11 juillet 2023 portant réforme de la PSC des agents publics territoriaux.

L’intégralité de l’interview est à retrouver ici.

Nous remercions chaleureusement Clarisse JAY et Odile ROMELOT pour cet échange.

Régimes de protection sociale complémentaire et redressement Urssaf

Si un redressement Urssaf peut porter sur une assiette réduite, encore faut-il que l’entreprise parvienne à reconstituer de manière probante les sommes faisant défaut.

C’est la conclusion qu’il convient de tirer de l’arrêt du 1er février 2024 de la Cour de cassation (Cass. 2ème civ., 1er fév. 2024, n° 22-12.207), que Xavier PIGNAUD et Baptiste CHERY, avocats au sein du cabinet RIGAUD AVOCATS, détaillent pour vous dans les cahier Lamy du DRH de ce mois d’avril 2024 (n° 318).

L’intégralité de cette analyse pratique est à retrouver ici.

Nous tenons à remercier Sébastien DORLENCOURT pour cette publication.

Publication – Labellisations d’assureurs dans les branches professionnelles

David RIGAUD, avocat associé au sein du cabinet RIGAUD AVOCATS est interviewé dans une dépêche du Groupe AEF Info parue le 18 mars dernier, à la suite d’une matinée organisée le 7 mars dernier par Actense.

Le journaliste, Grégoire FANEY, revient en particulier sur un point de vigilance concernant les ajouts, dans le BOSS fin novembre 2023 par la Direction de la Sécurité sociale, concernant la validité des dispositifs de mutualisation et de labellisation d’assureurs dans les branches professionnelles.

David RIGAUD souligne la trop subtile rédaction retenue par le BOSS et les risques Urssaf en découlant.

L’intégralité de l’analyse est à retrouver ici.

Publication – Maintien de la garantie décès en cas d’incapacité de travail ou d’invalidité et pluralité d’organismes assureurs

Xavier PIGNAUD, avocat associé et Vincent ALAZARD, avocat manager, décryptent dans un article pour la revue Semaine sociale Lamy, l’arrêt de la Cour de cassation du 21 septembre 2023 (Cass. 2e civ., 21 sept. 2023, n° 21-22.197).

Il s’agit de l’une des rares décisions de la Cour de cassation prise sur le fondement de l’article 7-1 de la loi du 31 décembre 1989 dite « Évin » et précisant les contours de cette obligation. Il en ressort, pour l’essentiel, que le maintien de la garantie décès en cas d’incapacité de travail ou d’invalidité du salarié s’impose à l’organisme assureur dont le contrat a été résilié, y compris lorsque ces derniers risques sont couverts par un autre organisme assureur.

L’analyse est à retrouver ici, ainsi que, dans sa version intégrale, ci-joint.

Le contrôle Urssaf : bilan 2023

Découvrez une année de nouveauté en matière de contrôle Urssaf analysée par l’équipe du cabinet RIGAUD AVOCATS, Xavier Pignaud, et Karen Ozingi.

Nous remercions chaleureusement Claire Brunet pour cette publication dans la Semaine juridique – social n° 7-8 du 20 février 2024.

L’intégralité de l’article est à retrouver ici

Protection sociale : la Cour de cassation livre une interprétation stricte de la loi sur le financement employeur

David RIGAUD, avocat associé au sein du cabinet RIGAUD AVOCATS livre une analyse d’un arrêt de la Cour de cassation du 1er février 2024 (Civ.2ème, 1er février 2024, n° 22-12.207) dans un article de l’Argus de l’assurance, relatif à la contribution de l’employeur au financement d’un régime de protection sociale complémentaire.

L’intégralité de l’étude est à retrouver ici.

Nous remercions chaleureusement Marine CALVO pour cette publication.